Barres et bâches

L’estran de ces plages est marqué transversalement par une alternance de crêtes et de sillons dont le nombre peut varier dans le temps. L’amplitude crête à creux de ces barres dépasse rarement 1 m et leur extension latérale est de l’ordre de quelques centaines de mètres. Elles sont délimitées par des chenaux de drainage, perpendiculaires ou obliques au trait de côte, par où s’évacue l’eau à la marée descendante. Cette morphologie intertidale est localement dénommée «barres et bâches».