Plage de Penthièvre

OCLM   - Observatoire Citoyen du Littoral Morbihannais

Plage de Penthièvre         

 

  • Nom : Plage de Penthièvre
  • Commune : St-Pierre Quiberon
  • Longueur : 1,3 km
  • Granulométrie moyenne : sable moyen/grossier
  • Haut de plage : Dune étroite et relativement basse

 

 

Nous quittons la plage de Kervegant à l’entrée de la Ria d’Etel pour nous rendre un peu plus vers l’Est en suivant la côte. Prochaine arrêt : la commune de St-Pierre Quiberon près du village de Portivy.

Cette commune possède plusieurs plages mais nous nous attarderons particulièrement sur celle de Penthièvre, située juste au Nord du port de Portivy. Comprise entre la digue du port au Sud et un fort au Nord, la plage de Penthièvre s’étend face à l’Atlantique sur plus d’un kilomètre. Néanmoins, un affleurement rocheux divise la plage de Penthièvre en deux pour donner les plages de Toul Bragne au Sud et la plage de Château Rouge au Nord.

Evolution de la plage de Penthièvre entre 1952 et 2013 (source : IGN)

Constituée de sable moyen à grossier et de forme légèrement concave, cette plage et sa localisation vous réservent plein de surprises. La plage est, certes, concave dans sa globalité, mais si vous observez bien la carte présentée plus haut, vous pourrez remarquer une « bosse » dans la partie Sud. Cette dernière n’est pas là par hasard comme vous pouvez vous en douter. Cette avancée est due à la présence de l’Île Thinic en avant de la plage. Cette petite île rocheuse protège la côte au même titre qu’un brise lame, créant une zone abritée moins vulnérable à l’érosion et propice à l’accumulation des sédiments et autres petits blocs. C’est pourquoi, à marée basse, l’île est reliée au continent par un chemin naturel et est donc accessible à pieds.

Photo aérienne de l’Île Thinic (source : LGO 2020)

Cette situation bien spécifique porte un nom : un tombolo. Ce n’est, d’ailleurs, pas le seul du Morbihan. Le tombolo de Quiberon ou isthme de Penthièvre, est surement le plus connu et repose sur le même principe. Le continent et Quiberon étaient autrefois séparés, puis le sédiment s’est petit à petit accumulé derrière Quiberon, formant ainsi ce que l’on appelle une queue de comète. Finalement, cette longue flèche sableuse qui a grandis au fil des courants et marées a fini par relier Quiberon au continent, formant de fait un tombolo (cf. schéma ci-dessous).

Schéma de la formation d’un tombolo (source : LGO 2020)

L’Île Thinic n’est pas uniquement connue pour cette particularité : c’est aussi un site mégalithique. Plus d’une vingtaine de coffres à inhumation y ont été découverts à la fin du 19ème siècles par Félix Gaillard. Mais le mobilier assez pauvre et l’ancienneté des fouilles, dont les conclusions sont peu fiables, rendent leur attribution chronologique délicate. C’est aussi à la fin du 19ème siècle que le port de Portivy fut construit. Il marque le début de la côte sauvage et est le seul port de celle-ci.

Photo aérienne du port de Portivy (source : LGO 2020)

Au Nord de la plage, vous avez dû remarquer le fort de Penthièvre qui donne sur l’Atlantique, immanquable lorsque l’on emprunte la seule route de l’isthme. Ses premiers murs ont été érigés après un débarquement anglais en 1746. Classé monument historique, ce fort fut bâti par le Duc de Penthièvre, d’où son nom, pour renforcer le contrôle du littoral Sud Breton au même titre que Fort Bloqué. Il fut érigé sur la partie la plus étroite de l’isthme, afin d’en contrôler l’accès, et sur un escarpement rocheux. Par la suite, il prit sa forme actuelle de fortification de Vauban et obtint sa forme définitive entre 1841 et 1845. Pendant la seconde guerre mondiale, il fit parti du mur de l’Atlantique et servit à la fois de geôle, de tribunal sommaire et de lieu d’exécution où 59 personnes perdirent la vie.  Enfin, depuis 1969, le fort est placé sous la responsabilité du 3ème Régiment d’Infanterie de marine stationné à Vannes. Il sert maintenant de centre d’instruction et d’initiation commando.

Photo aérienne de la plage de Penthièvre, du fort et du tombolo de Quiberon (source : LGO 2020)

Notre visite de la plage de Penthièvre se termine sur ce fait historique. Si ces visites vous intéressent, vous pouvez continuer la route en notre compagnie. Direction l’extrême Sud de Quiberon à Port Maria ! là-bas, nous embarquerons pour notre prochaine destination : Belle-Île. D’ici là, n’hésitez pas à commenter et partager vos expériences sur la plage de Penthièvre. Vous pouvez également lire ou relire les articles précédents ici.

 

A très vite et n’oubliez pas, Restez chez vous !

L’équipe de l’OCLM

 

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :